Commentaire CGT du CHSCT du 31/05/2016

Où l’on voit que l’ambiance n’est vraiment pas à la fête et que la direction, en roue libre, ne fait même plus semblant de tenir un prétendu dialogue social.

 

Nous revenons sur 4 points principaux que vous retrouverez de façon plus détaillée dans le procès-verbal qui figurera, une fois validé, sur Blue médi santé.

Matériel de contention

Pour faire des économies, il a été renouvelé par moitié, ce qui a engendré de premières mises en contention dangereuses et inefficaces. La CGT a rappelé au directeur ses obligations autour de la sécurité des agents. Du coup, il a fait procéder à l’achat du reste du matériel. On retient quand même que, une fois encore le financier a prévalu sur la sécurité. De plus, nous avons insisté pour qu’une formation à l’utilisation de ce nouveau matériel soit mise en place.

Audit d’Hélianthe

SURPRISE, SURPRISE !!!

Suite à une alerte CHSCT pour absentéisme massif, problème récurrent d’effectif, dysfonctionnements conséquents, la direction a demandé un audit sans associer les syndicats au choix de la société d’audit. Dans le cahier des charges figure une évaluation de la charge de travail. La CGT a fait remarquer que cette évaluation précise n’apparaissait pas dans le rapport produit !

Restent des préconisations pour discuter et travailler autour d’un projet de soins.

Oui mais… discuter quand la charge de travail n’est pas prise en compte !!!

RPS

Pour augmenter la compétence des soignants face aux situations de violence, le plan de prévention met prioritairement en place une maison des professionnels. Y seront proposées des activités encore à définir, bien sûr en dehors du temps de travail (musique, sport, sophrologie…).

Est-ce vraiment la priorité ? Le plus pertinent ?

Après plus de 2 années de mobilisations autour des RPS, la CGT reste effarée devant la peau de chagrin des mesures de préventions proposées. Aller juger par vous-même (sur votre session => ordinateur => Fichier R => RPS => suivi du plan d’action).

La CGT a demandé à ce que les agents soient consultés précisément sur le point concernant la maison des professionnels.

Cerise sur le gâteau : Non différenciation des agents de nuit et de jour

Le directeur laisse échapper que dans le cadre de la MODERNISATION de l’hôpital le choix institutionnel se porte sur un fonctionnement en équipe unique sans différencier agent de jour et agent de nuit. Ce qui va avec la montée en charge des ASD de nuit (pour l’instant) et le 30% de faisant fonction de cadre de nuit.

A vous bientôt, de jongler entre les différents horaires, jour, nuit, d’organiser les gardes d’enfant, de supporter la fatigue liée au changement de rythme.

Lorsque la question est posée au directeur de savoir qui a été consulté à propos d’un changement d’organisation qui ne pourra qu’impacter gravement la vie des soignants de l’intra, un silence royal vaut pour toute réponse !!

Donc pour résumer :

VIVE LE DIALOGUE SOCIAL A ST CYR, NOUVELLE SIGNATURE QUI INNOVE ET SE MODERNISE avec de la musique en chambre de soins intensifs et à la maison des professionnels (mais là ce sera peut-être payant !!)

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *