Une bien triste nouvelle : suicide à l’hôpital Cochin

AP-HP: suicide d’un agent de l’hôpital Cochin mardi matin 

PARIS, 7 mars 2017 (APMnews) – Un agent du département de l’information médicale (DIM) de l’hôpital Cochin (Paris) s’est suicidé mardi matin sur son lieu de travail, a indiqué l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) dans un communiqué.

« Malgré l’intervention des secours, la victime n’a pas pu être réanimée », indique l’institution.

Elle précise que l’agent travaillait à l’AP-HP depuis plus de 20 ans et avait été affecté au DIM de l’hôpital Cochin depuis six ans.

Une cellule de soutien psychologique a été mise en place.

Comme le suicide a eu lieu sur le lieu de travail, « les actions sont enclenchées pour en analyser les causes en toute transparence dans le cadre du CHSCT [comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail] de l’hôpital Cochin qui se réunit [mercredi] matin, et avec l’appui de la cellule d’analyses des suicides de l’AP-HP », indique la direction générale.

Elle rapporte que « des difficultés fonctionnelles et relationnelles avaient été identifiées » dans ce service. « Cela avait conduit à une enquête administrative menée par la DRH, à l’initiative de la direction du groupe hospitalier Paris Centre (dont dépend l’hôpital Cochin) et à une expertise du CHSCT ».

Elle indique que de premiers changements d’organisation avaient été mis en oeuvre. Toutefois, « compte tenu de difficultés persistantes, il avait été décidé par le directeur du groupe hospitalier et le directeur général de procéder à un audit », dont la première réunion a eu lieu la semaine dernière.

Pour la direction générale, « la situation semblait moins aiguë » dans le service.

« L’ensemble de ces éléments permettra de déterminer l’existence de liens entre les difficultés relevées dans le service et ce drame », note-t-elle.

Ce drame intervient alors que l’AP-HP a été touchée début février par le suicide par défenestration d’un infirmier de l’Hôpital européen Georges Pompidou (HEGP, Paris) et, il y a un peu plus d’un an, par celui du Pr Jean-Louis Mégnien, également par défenestration à l’HEGP.

L’institution affirme prendre « très au sérieux ce nouvel événement tragique qui renforce sa détermination dans la prévention et la détection des risques psycho-sociaux et l’amélioration des conditions de travail ».

cb/ab/APMnews
redaction@apmnews.com

CB8OMG4IS 07/03/2017 14:34 POLSAN – ETABLISSEMENTS

 

Liens :

http://www.cgtcochin.fr/La-CGtTCOCHIN-est-tres-affectee.html

http://www.cgtcochin.fr/Chsct-a-la-suite-du-suicide-de.html

http://www.cgtcochin.fr/CHSCT-COCHIN-du-9-mars-2017.html

http://www.sante.cgt.fr/Suicide-a-l-Hopital-europeen

 

Imprimer cet article Télécharger cet article