Heureusement que nous sommes un établissement pilote….

Ce 11 septembre 2018, La guerre a été officiellement déclarée à l’axe 2 du plan de prévention des RPS (Accompagner la montée en compétences des personnels soignants pour gérer les situations de violence).

La réponse de l’hôpital de Saint-Cyr est cinglante, mais nous le rappelons une nouvelle fois, est en décalage et nous la dénonçons encore aujourd’hui.

L’hôpital a « Une obligation générale  de sécurité qui incombe à l’employeur » et le CHSCT doit être au cœur des démarches d’identification, d’évaluation et de prévention des risques.

Comment justifier alors la mise en place de l’outil  « espace pro-amicale »? S’agit-il d’un nouveau concept de prise en charge des professionnels ?

En quoi l’achat de produits frais, de fruits et légumes BIO où le nettoyage à sec répondent à l’obligation générale de sécurité qui incombe à l’employeur ???

C’est à ni rien comprendre, mais est-ce le but ?

Pourtant nous reconnaissons la légitimité de l’amicale dans notre institution. Qu’on se le dise

Mots-Clés : # #
Imprimer cet article Télécharger cet article