Commentaire CGT du CTE du 9 AVRIL 2019

« Au pays des Bisounours »: C’est ce qu’il faut retenir de cette séance

La CGT exige la prime Macron pour les personnels de l’hôpital de St Cyr.

Il parait que cela n’est pas possible, nous ne faisons pas partie du secteur privé. La CGT rappelle que les policiers  (Fonction Publique) ont obtenus une prime exceptionnelle en début d’année 2019. Nous renouvelons notre demande !

Nous avons validé la nouvelle organisation de travail du Standard (évaluation dans 1 an) qui a été travaillé en collaboration avec le CHSCT, la DRH, l’équipe du standard : nouveau planning de référence, 4 agents de jours et 2 de nuits, nouveaux horaires avec création de temps de relève entre eux, et de 15 RTT/ an pour les agents de jours (37h30/semaine) et annualisation du temps de travail des agents de nuit (1457h/an, 32h30 par semaine). Une demande de renfort de nuit (1/2 temps)  et de renfort d’été a été renouvelée par les représentants du personnel, pour que le dispositif soit pérenne et viable. Ce dispositif permettra, nous l’espérons, de garder un standard ouvert 24h/24h, 7 jours / 7.

La suite de la séance est bien fade.

Tout va pour le mieux à « Saint Cyr LAND »

Les comptes sont au vert, « notre situation est saine et équilibré », nous sommes d’autant plus rassuré qu’aucun plan d’économie (dixit la direction) n’est imposé à l’hôpital de ST Cyr!!!

C’est à croire que nous sommes sur une autre planète et que la politique de santé actuelle ne nous concerne pas !!!!

Pourtant, comment expliquer le mécontentement grandissant des personnels dans un climat d’incertitude massif ?

Comment expliquer les redéploiements, les fermetures de lieux de soins etc…?

Comment expliquer  enfin la démission de la présidente de la CME suivi de tous ses membres ?…

La CGT St Cyr, le 10 avril 2019.

Les commentaires sont fermés.