Commentaire CGT de la REUNION « EXPRESSION DIRECTE » du 23 mai 2019

Jeudi 23 mai 2019, les personnels techniques, administratifs et logistiques de Saint-Cyr se sont retrouvés au château sur proposition de la direction pour un échange sur la situation de l’hôpital.

Au-delà du bilan financier qui demeure positif, l’échange s’est orienté sur le devenir de l’institution.

La direction porte à notre connaissance un questionnaire diffusé au sein d’un pôle par un chef de pôle.

Son contenu alarmiste « Devons-nous quitter le GHT actuel pour nous rapprocher du CH du Vinatier ? » conduit la direction à préciser la politique générale de l’hôpital.

En l’état, la direction se satisfait du fonctionnement avec le GHT Rhône-Nord-Beaujolais-Dombes auquel nous sommes rattachés sur décision de l’ARS. Il n’est pas d’actualité de dénoncer la convention actuelle.

Le problème de fond n’est pas de savoir si l’on doit être plus avec l’un qu’avec l’autre.

« L’union fait la force », slogan souvent utilisé pour nous affirmer la nécessité de se renforcer.

La CGT dénonce une fois de plus les GHT et autres fusions que la politique actuelle nous impose.

A terme nous savons tous que ces dispositifs masquent des restructurations qui ont des effets négatifs :

  • Perte d’autonomie
  • L’hôpital est de moins en moins décideur
  • Suppression de services
  • Suppression de personnels
  • Développement de la mobilité
  • Concentration des moyens sur un seul site

Les exemples démontrent que le seul but de cette politique de casse  c’est avant tout de  faire des économies et de glisser progressivement sur la privatisation du système de santé.

Les commentaires sont fermés.