Commentaire CGT ST-CYR du Conseil de Surveillance du 20 JUIN 2019

En présence du directeur de l’ARS.

La CGT ST-CYR a exprimé très clairement son désaccord profond avec la politique menée par l’Etat.

La CGT ST-CYR dénonce le désengagement de l’ARS sur des projets fondamentaux tel que la construction d’un bâtiment dédié à la prise en charge des patients. Pour assurer sa mission, l’ARS doit doter l’hôpital des financements nécessaires et non à terme organiser un potentiel déficit qui peut conduire à une restructuration en profondeur de l’hôpital de ST-CYR.

Pour mémoire, c’est par la vente de terrain que nous finançons le nouveau bâtiment des ROCHES (8 Millions d’EUROS). Début des travaux fin 2020.

C’est aussi du fait de la vente d’un autre terrain que nous autofinançons la mise en place de climatiseurs à l’hôpital.

Que deviendrons nous lorsque l’hôpital de ST-CYR n’aura plus de patrimoine ?

Nous en avons profité pour demander en séance un inventaire du patrimoine existant.

L’ARS poursuit sa politique ambulatoire en l’augmentant, il nous faut renforcer l’Hospitalisation de jour et diminuer le taux de ré hospitalisation…

Une recette de l’ARS pour contribuer à la lutte contre les déserts médicaux : Maintenir l’offre de proximité, en particulier les CMP et cerise sur le gâteau, mettre en place des IPA. De qui se moque-t-on ?

Malheureusement, nous sommes à l’heure de restructuration, où les CMP sur notre territoire, ferment, les uns après les autres.

LA SÉCURITÉ SOCIALE EST NOTRE BIEN COLLECTIF. DÉFENDONS-LE !

Les commentaires sont fermés.