Commentaire CGT St Cyr du CHSCT du 23 mars 2021

Quand « l’audit » devient la Réponse institutionnelle type !?

Il n’y a pas de financement (ou d’argent) pérenne possible pour embaucher, stagiairiser, titulariser des postes sur l’hôpital mais l’institution à des fonds pour des « audits » ! C’est devenu la réponse type de la direction lorsqu’elle se trouve face à une difficulté dans certains services!… cette réponse, ne devrait elle pas être utilisée qu’en cas de difficultés majeures ? Lorsque cela implique plusieurs établissements par exemple ? Ou bien, est-ce une façon pour la direction de laisser à penser, à croire, qu’elle fait tout ce qu’elle peut et ainsi se dédouaner des problématiques institutionnelles ? L’utilisation récurrente d’audit n’est ni plus ni moins le désaveu de la mauvaise gestion de l’institution.

Ne serait-il pas plus simple de regarder les problématiques en face ? Ne s’agit-il pas là « d’enfoncer des portes ouvertes » ? Surtout lorsque l’on sait ce qui empêche la plupart des services de l’institution de fonctionner ? Le manque…

C’est pourquoi la CGT a réaffirmé que le CHSCT n’a pas pour vocation de cibler un agent mais de s’intéresser aux dysfonctionnements et de proposer des solutions.

Notre indépendance informatique par rapport au GHT a permis que nous ne soyons pas impactés par la cyber-attaque que le CHNO a subi, sauf dans quelques secteurs liés informatiquement à celui-ci… cette attaque démontre encore une fois l’importance de notre autonomie et le risque du GHT. Aussi la CGT s’est toujours positionné contre le GHT, la centralisation à tout-va, la coopération +/- à double sens.

Le CHSCT a préféré maintenir l’alerte CHSCT concernant l’USN1. « Qui va piano va sano ». En effet l’USN1 va connaître encore des changements d’encadrement. Au regard de l’EI autour d’un problème d’organisation avec la pénitencière autour d’un groupe confirme notre position.

Nous notons le manque d’empressement de la direction à répondre aux équipes de l’ELU (Tarare/l’Arbresles), à savoir une prime de 100 euros en lien avec les urgences. Le CHSCT a demandé de nouveau à la direction de se positionner, en sachant que selon l’Inspection du travail, nos collègues doivent en bénéficier.

La CGT St Cyr

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.