Pensée du jour: Compassion pour l’ARS, le directeur, la Confrérie Funeste de Démantèlement des Travailleurs (ensemble avec vous !) et les gestionnaires en général.

Des nouvelles de la progression fulminante de la Gestionnite Déshumanisante Aigüe..

Tous les jours ou presque nos reporters en hospitalerie nous signalent une progression ahurissante du mal..

Postes à Geler – Postes à Transformer – Postes à Supprimer– Heures Pas Payées comme on te disait ! Personnel merdifié on va surtout pas te consulter !

Oui mais Professionnels glorifiés, mercifiés, encore plus on va t’en demander.

L’institution physique mais aussi .. instituante, celle qui contient, rassemble, met au travail en synergie, celle qui encadre et protège, celle-là, du fait de ses duperies et lâchages multiples est en route sûre et rapide pour ses funérailles en grandes pompes. Des bouts de murs sont prévus en douce pour la casse, des observatoires chancellent, des liens s’effondrent, des dispositifs de soin sont genou à terre et des professionnels mordent la poussière. Les CET, eux, prennent bien malgré eux du ventre. Ceux du dehors vont bientôt passer plus de temps encore dedans, on se demande bien comment ils vont tenir l’ambulatoire des patients aux lits éjectables. Faire et défaire c’est …. (Bof ?!)

L’ARS et la direction accomplissent tranquillement leur grand œuvre de démobilisation générale. Ça s’entend dans les … « mais puisqu’on vous dit qu’y a plus d’sous ! » « Et pis c’était bien pire avant. » « .. et ailleurs aussi ! » «  De toute façon y font ski veulent et vivent les sports d’hiver, c’est la saison. » « Vivement qu’on se casse mais où ? » « Plus rien à foutre de cette taule, m’investir ? Non mais !!! » Et puis tous ceux, grands ou petits qui s’en lavent les mains ! Comme si….

Nos reporters entendent aussi des propositions étranges :

« Et si on supprimait la lingerie ? Les soignants pourraient laver leurs blouses, les familles s’occuperaient du linge, des draps… »

« Et si on giclait les cuisines ? Après tout dans certains pays les familles… »

« Et si on supprimait des administratifs. On garde le directeur bien sûr qui …. De toute façon tout seul ça va plus vite, et puis 2 ou 3 relais, pas plus, pour faire exécuter et pour préparer les formulaires. On en voit deux :

  •  celui avec les « mercis pour vos efforts », dans toutes ses variantes, très à la mode depuis peu, avec une ligne vierge à compléter à la suite, du style… mais l’hôpital, l’ARS , Marisol, la nation, l’univers reconnaissants vous demandent un coup de pouce supplémentaire : ……………………………………………………………………………………..
  • celui avec les demandes d’autorisation pour demander l’autorisation d’attendre une réponse parce que quand les gestionnaires, en plus, ils seront un peu éloignés… côté GHT. Dans le NOOOOOOORD !

Alors oui, compassion maximale pour tous ces bousilleurs de l’hospitalerie, ces « qui font ce qu’ils peuvent et pour le mieux » et dans un cynisme sidérant viennent, en plus, te revendre leurs plans contre les Risques Psycho Sociaux et autres accréditations. Ils doivent être un peu morts à l’humanité. Déjà. Et à une sacrée part d’eux. En tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.