Commentaire conseil de surveillance du 14/06/18

ROBOT/PHARMACIE/GHT :

Le GHT dans son fonctionnement sera-t-il un outil  pour contraindre les établissements à accepter  des investissements (lourds) qui ne correspondent pas à leurs  besoins spécifiques et notamment en psychiatrie ?

La question se pose aujourd’hui.  Un audit est en cours avec une restitution prévue en septembre 2018. Gageons que l’intérêt de notre établissement soit préservé par ces temps de vaches maigres.

Bonne nouvelle notre établissement est désormais certifié en B pour les 4 ans à venir. Pour autant une réserve et pas des moindres, concerne les bâtiments des Roches et leurs vétustés. Nous ne pouvons qu’espérer un dénouement « heureux » et rapide avec l’ARS. Une dotation financière suffisamment importante qui doit aussi permettre à Saint-Cyr d’envisager le virage ambulatoire notamment sur vaise.

Mais par les temps qui court, nous savons qu’il y a un grand écart entre les effets d’annonce du ministère et les crédits alloués.

Notre établissement est attractif, pourtant moins d’internes cette année et des départs de médecins en libéral.

L’alerte est donnée du côté de la pédo-psychiatrie ou malgré le recrutement de 2 pédo-psychiatres des dispositifs fermes créant ainsi des zones sans soins de proximités (nord du département).

Quelle est donc la politique de la santé actuelle ?

La CGT dénonce le marasme ambiant notamment dans le secteur de la santé et médico-social. Nous devons avoir plus de moyens dédiés à l’accompagnement des populations avec le souci d’un traitement égalitaire.

Les commentaires sont fermés.